Plus qu’un club – la poésie incroyable du FC Barcelone et de Lionel Messi.

Il y avait une image qui est venue de la finale de la Ligue des Champions qui a précisé parfaitement la suprématie du FC Barcelone dans le foot mondial: il dépeint un homme de petite taille : 1m 69 seulement, portant un maillot rouge et bleu – ou “Blaugrana” – et détruisant la meilleure défense de l’Angleterre. Les cinq joueurs autour de ce dernier le regardent avec émerveillement, et sont impuissants face à son génie; Fabio da Silva est battu; Rio Ferdinand et Nemanja Vidic sont rendus inutile, et Patrice Evra ne peut que regarder. Le petit, c’est bien sur Lionel Messi.

Messi et Maradona: deux Argentins, deux magiciens

L’image fait rappeler une autre photo plus connue, qui montre aussi la puissance superlative d’un Argentin. Le cliché de Diego Maradona tourmentant les défendeurs belges à la coupe du monde de 1986 est reconnu par les fans de foot partout dans le monde; c’est un symbole pour la force irrésistible d’un des meilleurs joueurs de l’histoire. Mais Maradona lui-même – avec tous son fameux arrogance – à de temps en temps insinué ce dont tout le monde commence à reconnaitre: Messi est encore plus doué, encore plus impressionnant, et encore plus magnifique. Tandis que Maradona a hypnotisé les défenses de l’Angleterre et la Belgique, Messi fait la même chose avec le Real Madrid CF et le Manchester United. S’il y restait un doute que Messi se trouve parmi les grands footballeurs de l’histoire, il n’en existe plus: comptons Pelé, Cruyff, Puskas, Eusebio, Di Stefáno, Maradona, et puis Lionel Messi.

Dans cette liste, c’est Maradona qui est l’anomalie. En menant son équipe argentine à la victoire en 1986, le petit magicien a été l’inspiration et le cœur battant d’une équipe qui, sans lui, aurait été assez médiocre. Les autres de la liste ont tous joué pour des équipes phénoménales, avec des coéquipiers aussi superbes. C’est pour ca que beaucoup de gens prétendent, à tort ou à raison, que Maradona est le meilleur qui soit. Sans tenir compte de ce débat insoluble à propos des joueurs, ce qui ne peut pas être nié, c’est que Lionel Messi fait partie d’une équipe incroyable – il la mène et il l’inspire, mais il s’épanouie aussi sous les soins et les conseils de Pep Guardiola et le FC Barcelone. Le génie de Messi a un rapport parfait avec le génie du FC Barcelone entier. Et bien que le débat sur le prétendant au titre de “meilleure équipe qui soit” soit aussi ridicule et insoluble que le débat sur le “meilleur joueur qui soit”, on peut soutenir sans réserve que la Barç a de Messi et Guardiola est devenue désormais une équipe légendaire.

La beauté de son jeu charme le monde football depuis trois ans, et il y a deux semaines, la Barç a a atteint le sommet de sa grandeur. L’équipe d’Alex Ferguson qui s’est trouvée devant FC Barcelone venait d’être couronnée championne de l’Angleterre pour une dix-neuvième fois recorde, et elle était sans doute la deuxième meilleure équipe de l’Europe – mais quel écart entre la première et la deuxième. Le Manchester United a bien joué, mais son équipe a été totalement surclassé par une Barç a qui fait quelque chose plus de sport en jouant le football – elle crée de la poésie. Cette équipe, fondée sur la fierté forte de Pep Guardiola à sa philosophie, la technique incroyable de Xavi et Andrés Iniesta, et bien sur la magie de Messi. C’est une équipe qui est pleine de superstars mais qui reste toujours une groupe absolument unie, qui détruit chaque opposition ensemble, et qui semble de plus en plus imbattable. Il n’y avait pas d’honte pour les joueurs de Manchester United à Wembley – leurs efforts ont mérité les médailles des deuxièmes, mais rien de plus. Mériter quelque chose de plus contre la Barç a aurait été impossible.

Lionel Messi est au cœur d’une équipe spéciale. Il l’offre un peu de magie quand les passes artistiques de Xavi, Iniesta et Busquets échouent, même si cela est une occasion très rare. Il est en outre un des meilleurs joueurs de l’histoire, et il n’a encore que 23 ans. Mais il est, d’une certaine manière chanceux. Chanceux d’avoir l’opportunité de faire partie de cette équipe merveilleuse. Avec sa moralité catalane – son système célèbre du développement des jeunes, ses projets au sein de la communauté, et son absence de sponsors commerciaux – le FC Barcelone prétend depuis longtemps d’être “Més que un club”. Sous la direction de Guardiola, il a pourtant créé quelque chose de plus encore. En maintenant l’héritage de Johan Cruyff et son “Dream Team”, Guardiola, Messi et Cie ont créé, dans l’environnement sournois du foot moderne, une exception unique; on devrait tous profiter de cette équipe qui fait la poésie – cette équipe qui en fait bien plus.

 

Advertisements

Hinterlasse einen Kommentar

Eingeordnet unter Français

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s